top of page

Marche et gestalt - la marche côte à côte

Marc Thouret - Gestalt-thérapeute

Un apport important m’est apparu dernièrement à l’occasion de la première séance de Gestalt-thérapie en marchant avec Michel.


Il savait que je pouvais proposer des séances en marchant et en arrivant il m’a demandé d’aller marcher plutôt que de faire la séance en face à face.


Cette séance a été l’occasion pour lui de pouvoir s’appuyer sur l’environnement naturel pour aborder des paroles difficiles à nommer. En séance, nous nous faisons face et la parole vient sous le regard de l’autre. Évidemment, le travail du regard de l’autre est un sujet à lui seul. Mais ici, Michel avait besoin de parler et il a choisi cette façon de travailler en côte à côte.

A ce moment-là, le fait de marcher côte à côte sans le regard de l’autre en face mais aussi avec la présence physique proche de son thérapeute lui ont donné du soutien. J’avais déjà fait ce constat en travaillant avec des adolescents, il y a quelques années.


Lorsque la parole est difficile à exprimer, la situation côte à côte sans le regard de l’autre (le parent habituellement) est une situation qui fait soutien pour l’expression de la parole. Par exemple, la parole est plus facile pour un adolescent lors d’un trajet en voiture à deux.

Cette situation de côte à côte est intéressante mais il est aussi possible d'expérimenter devant/derrière, à une certaine distance, …


Marc Thouret, Gestalt-thérapeute, propose des séances de Gestalt-thérapie à deux en marchant.



👉 pour recevoir chaque mois, les nouveaux articles du blog, cliquez ici



48 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page