top of page

Le Woaching, c'est bien plus que du coaching en marchant! Oui, mais quoi?


Depuis maintenant 18 mois que nous pratiquons le Woaching, les retours que nous font les participants nous ont conduits à prendre conscience que « le Woaching, c’est bien plus que du coaching en marchant »!

Pour mettre en mots cette intuition, nous avions besoin de prendre du recul sur notre pratique. Nous avons réuni les 4 partenaires actuels qui ont pratiqué l’accompagnement de Woaching, et avons invité 5 coaches à venir vivre l’expérience par eux même, pour ensuite nous faire part de leur avis éclairé, et ainsi mettre à jour notre « mission » et mettre en mot « l’essence du Woaching », et en quoi c'est bien plus que du coaching en marchant. Nous l’avons fait sous la forme d’un séminaire de trois jours de Woaching dans le cadre magnifique de la Tarentaise.



Nous sommes heureux de partager avec vous le résultat de ce travail collectif. « L’essence du Woaching » a été mise en mots de la façon suivante:

« L’essence du Woaching » est de procurer à la personne qui le pratique un espace, une temporalité et un accompagnement lui permettant de trouver en elle les réponses à des questions profondes de nature à éclairer sa vie

✅ un espace: . un chemin (offrant de marcher cote à cote et des points d’arrêts inspirants pour s’arrêter et écrire) . dans la nature (offrant la perception de connexion à plus grand que soi) . en individuel avec l’accompagnant (en mode parler/écoute silencieuse + écho) . ou en groupe (offrant une plus grande diversité d’interactions et d’écoute) ✅ une temporalité: . arrêter de courir (marcher une journée ou plusieurs) . se pencher sur l’essentiel (laisser au vestiaire les pré-occupations parasites) . prendre le temps de se connecter avec soi et la nature environnante (par la marche méditative) . aller en profondeur, clarifier, pour trouver les réponses en soi (par des approches d'écoute, de silence, d'écho, de proposition emphatique...) ✅ le rôle d’accompagnant de Woaching consiste en: . créer l’espace en sécurité (en choisissant et reconnaissant les chemins), . animer le groupe (en créant de la confiance et de la sécurité psychologique dans les échanges) . concevoir et guider un processus de cheminement suivant une temporalité et une profondeur adaptée aux besoins de chacun (en s’appuyant sur la plateforme de modalités et de programmes d’accompagnement développés par WOACHING) . adopter une posture respectant le fait que « c’est le participant qui sait ce qui est bon pour lui » . guider par l’écoute principalement: en écoutant lui même, ou en guidant un autre participant à pratiquer l'écoute.


Au coeur de la puissance du woaching: l'écoute silencieuse, sans parler

Une des modalités d’accompagnement les plus puissantes vécue par les participants est la modalité: « parler/écoute silencieuse + écho ». Elle est issue d’une association de la marche dans la nature avec une méthode d’écoute expérimentée par Francois dans un stage de CNV avec Thomas d’Ansembourg. Elle consiste pour celui qui écoute, (qui n’est pas nécessairement un coach), à offrir au participant un temps aussi long qu’il le souhaite, pour exprimer à haute voix et en marchant, un questionnement, un raisonnement, une réflexion, …. tout en marchant à côté de lui, en silence. En écoutant pleinement, en s’enlevant la responsabilité de trouver une solution pour le participant ou même de poser une « question intelligente! ». Simplement écouter, sans parler, même quand les silences sont très longs. Et à de très rares mais importants instants, faire écho, avec les « mêmes mots », lorsque le participant arrive à un point clé de sa réflexion, à un point de discernement ou de pivotement possible! Cela peut sembler contre-intuitif (de ne pas parler) pour beaucoup de coaches. Cependant c’est extrêmement puissant et permet au participant d’aller chercher et de trouver au fond de lui, « l’élixir », « le truc », « le discernement », « la clarté » qui contribuera à l’éclairer. 👍 Ce phénomène (qualifié d'effet Waouh!) rapporté par les 5 coaches invités, après qu'ils l'ait vécu à la fois en tant que

« celui qui parle » et que « celui qui écoute ». Francois Thouret



👉 pour recevoir chaque mois, les nouveaux articles du blog, cliquez ici

0 vue

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page